image

ovins

reproducteurs

nous contacter

boutonaccueil

boutondossiers

boutonbaromètres

boutonagenda

boutondéconnexion

 

››› toutes les actualités...

26 au 27 janvier
CONCOURS DEPARTEMENTAL DE LA RACE BOVINE LIMOUSINE par le Syndicat des Eleveurs de Bovins Limousins de l'Indre
Argenton sur Creuse (36)

2 février
FORMATION CONTENTION / CHARGEMENT (jour 1/3)
Creuse
adobe  télécharger le fichier...

9 février
FORMATION CONTENTION / CHARGEMENT (jour 2/3)
Creuse
adobe  télécharger le fichier...

14 février, 19 h 00
REUNION DE SECTEUR
Aulon (23)

16 février, 19 h 00
REUNION DE SECTEUR
La Souterraine

16 février
FORMATION CONTENTION / CHARGEMENT (jour 3/3)
Creuse
adobe  télécharger le fichier...

20 février, 19 h 00
REUNION DE SECTEUR
Orsennes (36)

22 février, 19 h 00
REUNION DE SECTEUR
Magnac Laval (87)

23 février, 19 h 00
REUNION DE SECTEUR
Ajain (23)

››› tous les rendez-vous...

actualité

Abandon de la vidéosurveillance en abattoirs : le député Olivier Falorni dénonce « un renoncement du gouvernement » et mise sur une mobilisation citoyenne pour réintroduire le contrôle vidéo dans la loi [vidéo, 2’]

photo
[capture d'écran France 3]
Cette mesure-phare de la proposition de loi du député de Charente-Maritime avait été adoptée, à la surprise générale, par l'Assemblée nationale, en janvier 2017. Elle prévoyait de rendre obligatoire les caméras dans les abattoirs au 1er janvier 2018. Or, elle n'a pas été reprise dans l'avant-projet de loi, préparé par le ministère de l'Agriculture, qui sera examiné dans les semaines à venir à l'Assemblée nationale. Interrogé par l'AFP, Stéphane Travert a en effet confirmé avoir « privilégié la présence physique des agents et travaillé sur l'humain, avec le renforcement de la formation des agents du ministère comme de ceux des abattoirs ». Face au recul du gouvernement, Olivier Falorni compte sur la mobilisation citoyenne et « appelle les associations et citoyens attachés à la protection animale à faire pression pour que le contrôle vidéo soit réintroduit. Cette mesure me semble indispensable. » ››› cliquer sur l'image pour voir la vidéo... ››› lire l'article... [France 3, avant-hier]
 

recherche

Stress et troubles respiratoires : « Trois fois moins d'animaux présentant plusieurs signes cliniques », dans les lots traités aux phéromones « apaisantes » [Béatrice Mounaix, Institut de l'élevage]

Toutefois, l'essai – réalisé en élevages et non en station expérimentale – n'a pas montré de différence significative pour la proportion d'animaux considérés comme malades par les éleveurs et donc traités. « Cependant, rapporte Réussir Bovins viande, dans sa dernière livraison, cela laisse penser que le fait de limiter les phénomènes de stress au moment de la phase d'allotement est une piste intéressante à creuser pour limiter l'impact des troubles respiratoires. » ››› lire l'article... [17 janvier]
 

TENDANCES

jeunes bovins Modène U3 [moyenne du marché]

››› toutes les cotations...

 

| ACCUEIL | ESPACE ÉLEVEUR | MENTIONS LÉGALES | CONTACT | DÉCONNEXION |

 conception & réalisation : www.AndréGuilloux.net